PDFelement de WonderShare : alternative Adobe Acrobat

PDFelement de Wondershare est le meilleur éditeur PDF disponible en 2022 ! Les autres sont incomplets ou défaillants, sans parler des tarifs délirants d’Abobe. De plus l’ergonomie de PDF element en fait un outil très convivial sur Mac ou Windows.

Le logiciel intègre la reconnaissance de texte, de bonnes fonctions d’édition et un éditeur de formulaires à un prix qui le rend intéressant même pour les utilisateurs occasionnels. C’est de loin le meilleur rapport qualité/prix, avec un excellent support !

Test Wondershare PDFelement

Performance

Wondershare PDFelement propose, pour un prix relativement modéré, un logiciel d’édition de PDF qui comprend de nombreuses fonctionnalités professionnelles, notamment une reconnaissance de texte et des outils de création de formulaires.

Le programme Wondershare PDFelement donne une impression complète et dispose d’une liste de fonctions respectable, de sorte qu’il pourrait devenir pour de nombreux utilisateurs le remplaçant du leader Adobe Acrobat Reader et Adobe Acrobat Writer.

Présentation de Wondershare PDFelements

L’écran d’accueil rappelle celui de Microsoft Office. D’ailleurs, il n’y a guère de différences entre les deux programmes. La couleur dominante de l’interface utilisateur est bleue chez PDFelement au lieu de verte et le programme a été mieux adapté au marché français.

Le logiciel dispose de modèles de PDF français et les liens dans la zone d’aide du menu ne mènent pas à la documentation en anglais, mais à la traduction en français. Comme il n’y a pas de différence de prix, PDFelement a une longueur d’avance sur Mobisystems PDF Editor, c’est pourquoi nous avons décidé de tester ce programme.

L’étendue des fonctions du logiciel est tout à fait respectable. Dans la pratique, on constate toutefois que certaines choses ne fonctionnent pas aussi bien. La reconnaissance automatique des champs de formulaire, par exemple, ne reconnaît tout simplement pas les champs de formulaire malgré plusieurs essais avec différents documents.

À titre de comparaison, Adobe Acrobat n’a pas réussi à le faire sans problème dans les mêmes documents, mais le programme Wondershare PDFelement a tout de même pu reconnaître la plupart des champs de formulaire et les nommer correctement. Parfois, les boutons de soulignement et de biffure ne fonctionnent pas correctement en mode édition. Si l’utilisateur clique dessus, il ne se passe absolument rien. Cette erreur ne se produit pas systématiquement, lors de l’édition de certains documents, tout fonctionne comme prévu, mais pas pour d’autres documents.

En lançant le programme Wondershare PDFelement, on se croirait presque dans une partie de Microsoft Office. L’éditeur de PDF se présente sous la forme d’une interface à tuiles bien ordonnée, au design moderne et plat. Les couleurs dominantes sont le bleu foncé, le gris et le blanc.

Fonctionnalités PDF wondershare

L’écran d’accueil présente six tuiles qui conduisent directement l’utilisateur aux fonctions courantes :

  • Modifier le PDF
  • Convertir un PDF
  • Créer un PDF
  • Fusionner un PDF
  • Processus par lots
  • Modèles PDF


La première option permet tout simplement à l’utilisateur d’ouvrir un fichier pour le modifier. Tant “Convertir PDF” que “Créer PDF” servent à convertir un format de fichier en un autre. La première fonction convertit un fichier PDF dans un autre format de fichier, la seconde fait le chemin inverse. La fonction “Fusionner PDF” permet de joindre plusieurs fichiers PDF les uns aux autres.

La plus intéressante de ces fonctions sur l’écran d’accueil est le “processus par lots”. Il permet d’appliquer quatre fonctions courantes à plusieurs fichiers par traitement par lots, à savoir la conversion, l’extraction de données, la numérotation et le filigrane.

Le traitement par lots est assez simple, les fonctions ne peuvent pas être enchaînées les unes aux autres, de sorte qu’il n’est pas possible d’utiliser de longues chaînes de commandes, comme c’est le cas avec l’assistant d’action très puissant d’Adobe Acrobat. Celui-ci est toutefois assez complexe et peut rebuter certains utilisateurs peu enclins à s’engager dans des fonctions à l’aspect technique. En revanche, le processus de traitement par lots de PDFelement est intuitivement compréhensible et ne constitue un obstacle majeur pour personne.

La dernière fonction sur l’écran d’accueil, les modèles PDF, mène à un site web de Wondershare PDFelement avec divers modèles de formulaires, principalement dans les domaines de la vie professionnelle, des finances et du logement. Il existe par exemple des modèles de CV, de demande de mission ou d’attestation de logement.

Interface de Wondershare PDFelements

L’interface utilisateur de Wondershare PDFelement est moderne et claire. Une fois que l’utilisateur a chargé un document, toutes les fonctions sont à sa disposition dans le menu principal en haut de l’écran.

Sur le bord droit de l’écran, il dispose d’une barre d’outils escamotable avec les options pour l’outil d’édition actuellement actif, le pendant sur le bord gauche de l’écran est une barre de navigation dans laquelle l’utilisateur peut basculer entre un aperçu miniature des pages, des signets, des commentaires et une fonction de recherche. Comme dans un navigateur, l’utilisateur passe d’un document ouvert à l’autre grâce à des onglets.

Outils documentaires

PDFelement permet aux utilisateurs d’éditer du texte de manière assez poussée. Outre les options de formatage habituelles telles que la couleur du texte, la police et sa taille, le gras et l’italique, des fonctions avancées telles que l’élévation et l’abaissement sont également disponibles. L’utilisateur peut définir aussi bien l’espacement entre les lettres que l’interligne.

Les contenus multimédias tels que les vidéos et les sons ne peuvent pas être intégrés, mais les liens et les images le peuvent. Les utilisateurs ont également la possibilité d’ajouter des filigranes aux pages et de changer l’image d’arrière-plan. Un outil de rognage permet de redimensionner une page.

Comme nous l’avons déjà constaté, la détection automatique des champs de formulaire ne fonctionne pas. Cependant, il existe des fonctions très complètes pour la création manuelle de formulaires : cases à cocher, boutons radio, menus déroulants, listes, boutons et champs de signature.

Si l’utilisateur le souhaite, il peut extraire les données des formulaires remplis et enregistrés dans un fichier CSV un format de tableau universel dans lequel les différents champs sont séparés par une virgule ou un point-virgule), qu’il peut ensuite traiter avec un tableur. C’est très utile lorsqu’il s’agit d’évaluer statistiquement un grand nombre de formulaires.

Les commentaires : Écrire, dessiner, gribouiller

Les fonctions d’édition d’un document sont en fait très variées. Avec PDFelement, il est également possible de noircir. C’est important pour les utilisateurs qui doivent supprimer des informations secrètes de documents.

La fonction de surligneur est également gênante, mais elle n’est pas si négligée que cela. Dans la plupart des programmes, il permet de tracer des lignes de texte. Ce n’est pas le cas ici, où les utilisateurs l’utilisent pour surligner en jaune une zone carrée. Cela rend l’outil plus polyvalent, mais aussi plus difficile à manipuler dans le cadre d’une utilisation typique.

Outils de commentaire Wondershare PDFelements

Si l’on utilise trop les outils de commentaire, le chaos s’installe rapidement. Les outils d’annotation sont exceptionnellement complets. Les utilisateurs peuvent non seulement ajouter des notes et des champs de texte à un document, mais aussi dessiner des flèches et diverses figures géométriques.

Avec des fonctions d’annotation aussi étendues, il peut vite arriver que les utilisateurs perdent de vue le texte proprement dit parmi toutes les annotations. Dans ce cas, la fonction “masquer” est utile : il suffit d’appuyer sur un bouton pour que le document s’affiche sans les annotations.

Compatibilité

La palette des formats pris en charge par le logiciel est très large. PDFelement exporte les fichiers PDF dans les formats des programmes Microsoft Office Word, Excel et PowerPoint. L’utilisateur a même le choix entre les formats de fichiers actuels ou les formats hérités des versions antérieures à 2003.

Le programme Wondershare PDFelement prend également en charge les fichiers texte non formatés avec l’extension .txt, les documents texte enrichis (RTF) et le format HTML. La prise en charge du format ouvert de livre électronique EPUB est réjouissante et plutôt rare pour les programmes PDF. L’exportation vers les formats d’image les plus courants est également implémentée : JPEG, PNG, GIF et TIFF.

Comme de nombreux programmes comparables, PDFelement installe un pilote d’imprimante qui permet à presque tous les programmes de générer des fichiers PDF. Pour les utilisateurs de Windows 10 ou 11, ce n’est plus vraiment nécessaire, car un tel pilote fait partie de l’équipement logiciel du système d’exploitation depuis cette version de Windows.

Pour les utilisateurs d’anciennes versions de Windows, cette fonctionnalité est toutefois utile. Il serait donc souhaitable que les utilisateurs puissent choisir lors de l’installation s’ils veulent ce pilote. Ce n’est malheureusement pas possible, le pilote est installé automatiquement.

En plus de l’enregistrement sur des supports de données locaux, l’éditeur PDF peut utiliser des services cloud comme lieu de stockage, à savoir Dropbox et Google Drive, deux des fournisseurs de stockage cloud les plus importants et les plus connus. Il est particulièrement réjouissant de constater qu’une connexion au carnet de notes en ligne Evernote est également prévue.

Documentation et support

Sous “Aide” dans le menu principal, l’utilisateur trouve pas moins de quatre boutons différents. Le premier, “Aide en ligne”, mène à un fichier d’aide en français. Celui-ci s’appelle certes “Guide rapide”, mais il est tout de même assez détaillé et explique la plupart des fonctions du programme Wondershare PDFelement avec des instructions claires et illustrées étape par étape. Les captures d’écran proviennent toutefois de la version anglaise du programme.

En cliquant sur “Communauté”, les utilisateurs accèdent à un forum d’assistance dans lequel des collaborateurs sont régulièrement actifs et répondent aux questions des utilisateurs. Bien que le forum soit principalement en anglais, les collaborateurs du support répondent également aux questions posées en français. La réponse est toutefois donnée en anglais.

Le bouton “YouTube” conduit l’utilisateur à une chaîne YouTube avec de courts tutoriels vidéo. La plupart des tutoriels concernent encore la version précédente et non la nouvelle version 6, mais le canal semble être régulièrement mis à jour.

Enfin, le quatrième bouton mène à une courte introduction avec des vidéos, qui est également reliée au premier lancement du programme.

Comparaison des meilleurs programmes PDF

Le même programme est également vendu sous le nom d’iSkysoft PDF Editor avec une marque différente. L’entreprise admet ouvertement que pour des raisons de marketing, elle vend le même programme sous deux noms différents. Wondershare PDFelement fait également l’objet de critiques en raison de la publicité sur les forums, que de nombreux utilisateurs considèrent comme du spam. Nous voulons néanmoins aborder ce test sans préjugés et voir simplement à quel point le programme Wondershare PDFelement est utile.

Pour

  • Interface claire dans un design moderne
  • Possibilité de créer des formulaires
  • Fonctions professionnelles à un prix modéré

Contre

  • Traduction approximative
  • Support perfectible
  • Certaines fonctionnalités ne fonctionnent pas correctement

Prix PDF element

prix pdfelement

PDF element existe en version classique et en version pro pour Mac, Windows, et IOS. Il existe des également des licences pour les entreprises ou le travail en équipe.

Le premier prix de PDFelement de Wondershare est de 109€ pour une licence à vie.

Il est possible de télécharger gratuitement PDFelement, cela permet d’avoir le meilleur éditeur PDF à l’heure actuelle.

Conclusion Avis PDFelement Wondershare

L’élément PDF de Wondershare laisse une impression mitigée. D’un côté, le logiciel semble plutôt bien pensé et sophistiqué. Il offre aux utilisateurs une grande partie des fonctions les plus importantes pour une petite partie du coût d’Adobe Acrobat. L’interface utilisateur est également presque aussi agréable que celle du fleuron des programmes PDF.

Toutefois, la version actuelle donne l’impression d’avoir été finalisée avec une certaine précipitation par les développeurs. Des choses comme le bug occasionnel du soulignement et la reconnaissance des champs de formulaire qui ne fonctionne tout simplement pas en sont la preuve. La version 6 actuelle est encore relativement récente et il reste à espérer qu’une mise à jour permettra d’éliminer ces incohérences.

La documentation et l’assistance sont plutôt bonnes et complètes. Avec des tutoriels vidéo et une disponibilité via Twitter et Facebook, Wondershare se donne visiblement du mal pour satisfaire les utilisateurs de son logiciel.

Ceux qui ont besoin de l’ensemble des fonctions proposées devraient envisager l’achat de PDFelement. Une alternative serait Foxit PhantomPDF, qui ne coûte qu’un peu plus cher, mais qui dispose de beaucoup plus de fonctions, même s’il n’est pas aussi clair et convivial pour les débutants que PDFelement.